Mesurer la performance de votre newsletter

Win Xchange_performance newsletter

Une newsletter est un bon moyen de développer une relation privilégiée avec une liste de contacts, prospects ou prescripteurs/trices. Elle vous permet d’instaurer une relation de confiance et de fidéliser ces contacts. Et ainsi, vous convertissez plus efficacement.

C’est aussi un levier pour développer le trafic organique (non payant) de votre site web.

Pour aller plus loin, lire l’article Comment créer une newsletter efficace en 13 points ?

Dans cet article, nous allons voir quels indicateurs tracker pour mesurer la performance de votre newsletter.

 

Le taux d’ouverture

Il correspond au Nombre d’emails ouverts / Nombre d’emails effectivement délivrés.

Il dépend essentiellement de l’objet de votre email, du jour/heure de son envoi et de votre secteur d’activité.

Un bon taux d’ouverture se situe entre 20 et 40%.

 

Le taux de clic unique

C’est le Nombre de personnes ayant cliqué sur un lien de l’email / Nombre total d’emails délivrés.

Il dépend de la pertinence de votre contenu par rapport aux attentes de vos abonné(e)s et de votre appel à l’action (s’il est visible et percutant).

Un bon taux de clic unique > 3%, un taux moyen est de l’ordre de 1,5% et un mauvais < 1%.

 

Le taux de désabonnement ou de désinscription

C’est le Nombre de désinscriptions / Nombre d’abonné(e)s ayant effectivement reçu votre newsletter.

Il est considéré comme correct s’il est < 0,5% et bon s’il est < 0,2%.

 

Le taux de retour ou de rebond (soft bounce / hard bounce)

C’est le Nombre de messages non délivrés (erreur DNS ou SMTP) / nombre d’emails envoyés.

On distingue 2 types de rebonds :

  • Soft bounce : l’adresse destinatrice est temporairement indisponible (erreur de connexion ou messagerie pleine)
  • Hard bounce : l’adresse destinatrice n’existe pas ou plus. Cet indicateur doit être égale à 0. Il y a des solutions qui suppriment automatiquement les adresses générant des hard bounces pour optimiser votre délivrabilité

 

Le taux de spam ou de plaintes

C’est le Nombre de plaintes pour spam / Nombre d’emails envoyés.

Ce taux correspond au pourcentage de déclarations comme courrier indésirable qu’a généré votre campagne.

Il ne doit pas dépasser les 0,1%, au risque de vous retrouver classé(e) comme spam chez un FAI, ce qui impacterait votre délivrabilité.

 

Le trafic généré sur votre site web

Il s’agit de tracker dans Google Analytics le trafic en provenance de votre newsletter.

Pour cela, créez des liens UTM (https://ga-dev-tools.appspot.com/campaign-url-builder/) et intégrez-les dans vos newsletters.

Trackez ces liens UTM dans Analytics, au niveau du menu de gauche sous Acquisition > Présentation > Tout le trafic > Canaux.

 

Le taux de délivrabilité

C’est le Nombre d’emails délivrés / Nombre d’emails envoyés.

Il dépend :

  • Du taux de plaintes
  • Des taux de rebond
  • Du nombre de fois où vos mails sont directement arrivés dans le dossier des mails indésirables (spam)
  • Du nombre d’adresses inactives présentes dans votre liste d’abonné(e)s

Il est en moyenne de l’ordre de 95%.

Proposer une inscription à votre newsletter en double opt-in (avec une confirmation de la part de l’abonné(e) après son inscription) vous assure des listes de contacts composées uniquement d’adresses email valides.

Cette approche améliore le taux de délivrabilité et l’engagement des abonné(e)s. Mais elle peut aussi ralentir la croissance de votre liste d’abonné(e)s.

 

En conclusion

Une newsletter vous permet de constituer votre propre liste de contacts et prospects. En amont, il faut veiller à définir vos objectifs et à piloter en conséquence les bons indicateurs de performance. A la clé, la fidélisation de votre audience et un meilleur taux de conversion.

 

Pour être notifié(e) des nouveaux articles, abonnez-vous à la newsletter.

Vous recevrez des conseils exclusifs pour développer votre activité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.