Comment créer une newsletter efficace en 13 points ?

Win Xchange_newsletter efficace

Une bonne newsletter est une newsletter ouverte et lue. Et on considère qu’un bon taux d’ouverture se situe entre 20 et 40%.

Lire l’article Mesurer la performance de votre newsletter

Nous allons voir comment créer une newsletter efficace et impactante pour votre audience.

 

Tout d’abord, pourquoi envoyer une newsletter ?

Sur les réseaux sociaux, vous êtes tributaire des évolutions d’algorithme. Et du jour au lendemain, l’engagement de votre audience peut se réduire à peau de chagrin.

Avec une newsletter, vous constituez VOTRE base de contacts et prospects, avec laquelle vous développez une relation privilégiée. Vous lui permettez d’approfondir les sujets qui l’intéressent, d’être régulièrement informée de vos actualités et de celles de votre secteur…

Vous instaurez une relation de confiance avec votre audience et vous la fidélisez. Ainsi, vous convertissez plus efficacement.

Une newsletter est aussi un bon levier pour augmenter le trafic organique de votre site web.

 

Avant de vous lancer

#1 Inscrivez votre newsletter dans votre stratégie de contenu globale et notamment dans votre parcours client.

Vos clients passent par plusieurs étapes avant d’acheter :

  • Lors de la découverte, vous devez les sensibiliser à la problématique à laquelle vous répondez et à votre marque. Vous pouvez proposer des interviews, des citations, des checklists, des infographies, un quiz…
  • Lors de la phase de considération, l’objectif est de développer leur engagement vis-à-vis de votre marque et de votre offre. Des cas pratiques, des démos, des webinars, des ebooks, des FAQ… pourront vous y aider.
  • Et lors de la prise de décision, l’objectif est de les inciter à passer à l’acte, par exemple via des témoignages clients, un diagnostic ou un essai gratuit…

 

#2 Etablissez clairement vos objectifs : vous souhaitez fidéliser votre audience ? générer du trafic sur votre site ?….

 

#3 Ciblez et segmentez votre audience : définissez en amont à qui vous vous adressez, quelles sont leurs préoccupations et leurs centres d’intérêts.

 

Comment rédiger une newsletter efficace et impactante ?

#4 Optez pour un objet accrocheur, qui incite à l’ouverture de la newsletter mais sans surpromesse.

Pour que votre email ne soit pas classé en spam, évitez :

  • Les caractères spéciaux dans l’objet du mail : $,%…
  • Les majuscules et les ponctuations excessives
  • Un nom d’expéditeur court et sans majuscule
  • Les termes : gagner, gratuit, succès, bonus, offre exceptionnelle, « ce n’est pas un spam »…

 

#5 Prévoyez un format d’email responsive – qui s’adapte à différents formats d’écrans – car environ 50% des internautes lisent leurs mails sur mobile.

 

#6 Proposez du contenu de qualité

  • Au moment de rédiger votre newsletter, souvenez-vous qu’elle doit rendre service à vos lecteurs/trices.
  • Vous devez leur offrir de la valeur pour instaurer une relation de confiance
  • Employez un ton cohérent avec le profil de votre audience et avec votre personnalité
  • Si votre cible n’est pas spécialisée dans votre domaine d’activités, évitez les jargons techniques
  • Soyez bref/ve et invitez à aller sur votre site

 

#7 Ne cherchez pas à vendre coûte que coûte

Pour une stratégie de contenu efficace, il faut donner avant de recevoir.

Commencez par sensibiliser sur une problématique, sur les options envisageables, par donner quelques conseils, avant de mettre en avant votre offre.

Pour aller plus loin, lire l’article Création de contenu : comment trouver des sujets engageants ?

 

#8 Parlez à vos abonné(e)s et faites du storytelling : par exemple faites un retour d’expérience pour rendre un sujet plus accessible et mieux vous connecter à vos prospects.

 

#9 Intégrez un appel à l’action (CTA)

Limitez-vous à un appel à l’action par newsletter.

 

#10 Soignez la mise en page avec :

  • Un contenu structuré au travers de titres et sous-titres
  • Des paragraphes courts
  • Une police de taille 14 ou 15
  • Des visuels (mais pas trop) même si en B2B, on voit de plus en plus de newsletters sans visuel
  • Des mots en gras

De temps en temps, utilisez le post scriptum, juste en dessous de votre signature, pour attirer l’attention de vos lecteurs/trices sur un sujet, les inciter à réaliser une action.

 

#11 Personnalisez votre newsletter avec le prénom de votre lecteur/trice.

 

Comment optimiser l’envoi de votre newsletter ?

#12 Définissez pour votre newsletter une fréquence d’envoi, que vous êtes en mesure de tenir.

 

#13 Choisissez le bon jour et la bonne heure d’envoi

D’après une étude réalisée par Netcore en 2020, à partir de l’analyse de 50 milliards d’emails envoyés par des grandes marques, le jour optimal pour envoyer un emailing dépend du secteur d’activité :

  • Le lundi pour le tourisme
  • Le mercredi pour les médias
  • Le jeudi pour les portails d’emploi
  • Pour la Foodtech, l’éducation, le e-commerce et la beauté, c’est le vendredi
Win Xchange_newsletter efficace-etude Netcore

 

Différents outils d’emailing sont à votre disposition. Pour n’en citer que quelques-uns : il y a Mailchimp, Mailjet et Sendinblue.

Les trois proposent une offre gratuite. Pour leurs versions payantes, leurs modèles de facturation diffèrent. Mailchimp facture en fonction du nombre de contacts au-delà de 2000, Mailjet et Sendinblue en fonction du nombre d’emails envoyés par mois.

 

En conclusion

Une newsletter est un bon moyen, pas très coûteux, pour créer et entretenir une relation avec vos prospects et clients. C’est donc un levier efficace pour améliorer votre taux de conversion.

Pour développer votre base de contacts, vous pouvez proposer un lead magnet, qui est un contenu à télécharger en contrepartie de l’adresse email de l’internaute.

Nous pourrons voir ce point dans un prochain article.

 

Pour être notifié(e) des nouveaux articles, abonnez-vous à la newsletter.

Vous recevrez des conseils exclusifs pour développer votre activité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.