Faut-il quitter les réseaux sociaux ?

Win Xchange-quitter-reseaux sociaux

Récemment, j’ai eu plusieurs échanges avec des entrepreneur.e.s qui se demandent si les réseaux sociaux « servent encore à quelque chose ».

Il est vrai que la portée organique des publications sur Facebook a drastiquement diminué et qu’il devient plus difficile de se rendre visible.

Elle est d’à peine 2%. C’est-à-dire que si vous avez une audience de 100 personnes, lorsque vous faites une publication à partir de votre page Facebook, elle est présentée à tout juste 2 personnes !

Sur Instagram, la portée organique des publications baisse progressivement, mais elle reste largement supérieure à celle de Facebook.

Et LinkedIn met moins en avant les articles rédigés sur sa plateforme.

Mais faut-il pour autant plier bagage ?

 

Les réseaux sociaux, vecteur de votre e-réputation

Votre présence sur les réseaux sociaux contribue à votre e-réputation et plus largement à votre réputation.

En ce qui me concerne, quand on me parle d’une personne, je la recherche sur les moteurs de recherche et parfois sur les réseaux sociaux. Et je suis très loin d’être la seule à m’adonner à ce type de pratique puisque la « googélisation » des noms est très répandue. Et généralement celle-ci suffit à faire remonter des profils ou des publications de réseaux sociaux.

Donc à ce titre, avoir une présence soignée sur les réseaux sociaux peut avoir son importance.

Le choix du ou des réseaux dépend bien évidemment de votre activité, de votre cible, de votre concurrence et de vos objectifs.

Si vous êtes dans la mode ou la beauté, Instagram est aujourd’hui incontournable. Il est aussi intéressant pour beaucoup de secteurs. Certaines marques ont même réussi à développer leur activité et à vendre en B2B sur Instagram, comme par exemple Shanty Biscuits.

Et si vous êtes dans un secteur où les acteurs sont peu présents sur Instagram, vous pouvez vous différentier en communiquant via ce canal, à condition que votre cible y soit.

De par son approche visuelle, Instagram permet de travailler son univers de marque. Et les stories qui ont du succès sur Instagram sont un vecteur d’interaction et de proximité avec son audience.

En savoir plus sur comment développer votre communauté sur Instragram

Facebook est aussi une plateforme à ne pas négliger puisqu’elle rassemble 35 millions d’utilisateurs actifs mensuels en France. Donc bon nombre de personnes y sont. J’entends souvent que Facebook est adapté à une communication B2C. Mais en réalité, c’est aussi un levier qui peut s’avérer pertinent en B2B. D’ailleurs, même LinkedIn y fait de la publicité !

LinkedIn est le réseau de choix dans le B2B. C’est en quelque sorte votre carte de visite électronique. Sur LinkedIn, vous pouvez y diffuser des contenus d’expertise, communiquer sur votre activité, développer votre réseau et entrer en contact avec des prospects.

Vous vous dites peut-être, c’est bien beau tout ça mais est-ce que ça fait réellement vendre ?

 

Les réseaux sociaux, un catalyseur de votre business

Sur les réseaux sociaux, vous pouvez interagir avec votre audience, faire découvrir votre offre, démontrer votre expertise, développer et animer une communauté autour de votre activité. Et cela vous aide à vendre.

Et même si vous n’avez qu’une petite audience de quelques centaines de personnes ou que vous démarrez, les réseaux sociaux sont une opportunité pour vous faire connaître, pour donner envie à votre audience de passer à l’acte, pour la rassurer et pour faciliter la prise de contact. En bref, vous créez les conditions favorables pour convaincre votre audience. A vous de convertir !

Les réseaux sociaux peuvent d’ailleurs être le point d’entrée de votre tunnel de conversion, notamment pour promouvoir un événement ou au travers d’un lead magnet pour collecter des adresses email.

En savoir plus sur les tunnels de conversion si vous êtes freelance

Et les réseaux sociaux permettent de développer et d’entretenir votre réseau : rencontrer de nouvelles personnes et garder le contact avec votre réseau physique.

Dernièrement une de mes publications LinkedIn a créé l’opportunité pour une entrepreneure que j’ai accompagnée de me recommander à l’un de ses contacts. Ma publication a été l’occasion pour cette entrepreneure de faire un commentaire positif sur mon coaching digital, qui a été vu par l’un de ses contacts à la recherche d’un accompagnement. Et ainsi, elle a pu me recommander auprès de cette personne.

 

Les réseaux sociaux, un levier pour relayer vos contenus

Sur les réseaux sociaux, ce sont les contenus plutôt courts racontant une histoire et les petites vidéos qui génèrent le plus d’interactions. Les contenus d’expertise ne sont pas les plus plébiscités.

Cela ne signifie pas pour autant qu’il faut arrêter d’en produire. Mais mieux vaut publier vos contenus d’expertise et je dirais même tous vos articles sur votre blog. Vous pouvez prévoir des contenus plus courts pour les présenter ou en faire des extraits accessibles pour les réseaux sociaux, que ce soit sous la forme de publications ou de vidéos, tout en mettant un lien vers vos articles, pour faire venir les gens sur votre blog et votre site.

Il est vrai que Facebook, LinkedIn et Instragam préfèrent que les internautes ne quittent pas leur plateforme. Dans cette logique, ils pénalisent les posts avec des liens externes, en diminuant leur portée.

C’est pourquoi sur Facebook, je publie des posts en y ajoutant une image, tout en conservant le lien vers mon article de blog. De ce fait, Facebook considère que le post a un format de photo et non de lien.

Sur LinkedIn, publier directement des articles sur la plateforme n’est plus très porteur. Comme je l’ai précisé en introduction, LinkedIn ne met plus en avant ces articles comme il pouvait le faire auparavant. Mais les articles LinkedIn peuvent avoir encore de l’intérêt pour le référencement.

La portée des publications LinkedIn est bien meilleure que celle des articles. Et pour mettre un lien vers votre article de blog sans être pénalisé, deux options s’offrent à vous.

La première consiste à faire un post dans lequel vous présentez le sujet de votre article et vous mettez le lien vers votre article en commentaire. J’ai testé cette option et le commentaire avec le lien n’est pas très visible parmi les autres commentaires de la publication.

L’autre option consiste à faire votre post sans le lien, puis le modifier en y ajoutant le lien.

 

En résumé, les réseaux sociaux sont un levier créateur d’opportunités en termes de visibilité, de réseau et de business. Il est donc important de ne pas perdre de vue ses objectifs, de s’organiser et d’optimiser le temps passé pour une présence efficace.

 

Pour être notifié(e) des nouveaux articles, abonnez-vous à la newsletter.

Vous recevrez des conseils exclusifs pour développer votre activité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *