Marketing d’influence : combien ça coûte ?

Win Xchange-Marketing-dinfluence-combien-ca-coute

Le marketing d’influence est en plein essor. Il touche aujourd’hui pratiquement tous les secteurs : la mode, la beauté, le voyage, le lifestyle, la décoration, le culinaire mais aussi le high tech, la e-santé, les services financiers, la consommation responsable, l’économie sociale et solidaire, la culture, le sport, le bien-être…

Il y a encore deux ou trois ans, les nano influenceurs, ayant moins de 10 000 followers, étaient accessibles aux petites marques, pour des collaborations, sous la forme d’un échange de bons procédés, à savoir visibilité contre un produit ou service offert.

Aujourd’hui, sollicités par les grandes marques, pour leur grande proximité avec leur audience, bon nombre de nano influenceurs ont tendance à se montrer plus exigeants. Ils s’attendent à ce que les partenariats avec des marques leur apportent des revenus ou de la visibilité. Cependant, certains acceptent encore des collaborations sous la forme d’un échange de services, si l’offre ou la proposition leur plaît.

Lorsqu’il est question d’une campagne rémunérée, combien peut-elle coûter ?

 

Facteurs impactant le coût d’une campagne de marketing d’influence

Plusieurs paramètres peuvent influer sur le coût d’une campagne.

Ses modalités de gestion

Plusieurs options s’offrent à vous.

Vous pouvez réaliser votre campagne en direct. Dans ce cas, vous devez définir vous-même votre stratégie d’influence, votre plan d’action, le ciblage des influenceurs, gérer la relation avec eux et piloter la campagne. Attention, il ne s’agit pas juste de contacter des influenceurs à la volée, en leur demandant de collaborer !

En savoir plus sur comment lancer des campagnes d’influence au service de votre stratégie de développement ?

Vous avez aussi la possibilité de faire appel à une agence d’influence, pour qu’elle réalise la campagne d’influence pour vous. Dans ce cas, il faut prévoir un certain budget.

Autre option intermédiaire : vous pouvez vous faire coacher pour gérer vous-même efficacement, votre campagne d’influence. Cet accompagnement a un coût mais largement inférieur à celui d’une agence d’influence.

Enfin, vous pouvez aussi passer par une plateforme d’influence. Pour n’en citer que quelques unes : il y a Influence4You, Hivency, Octoly, Ifluenz… Leurs offres et leurs tarifs diffèrent. Il s’agit généralement d’une dépense de quelques centaines d’euros par mois, sans compter la rémunération des influenceurs. Ces plateformes facilitent la mise en relation avec des influenceurs mais elles ne vous dispensent pas de mener la réflexion amont, à savoir définir votre stratégie, votre plan d’action et vos critères de ciblage.

Le secteur

Les tarifs diffèrent selon le secteur. Plus le positionnement de l’influenceur est spécialisé, plus son tarif est élevé. Dans cette logique, un influenceur hightech coûte plus cher qu’un influenceur lifestyle.

La taille de l’audience

Le nombre de followers d’un influenceur conditionne son niveau de rémunération.

Mais là, attention à bien vérifier la qualité de son audience. Pour gonfler leur audience et donc leur rémunération, certains n’hésitent pas à utiliser des bots ou acheter des faux followers. Or les faux followers dégradent le ROI des campagnes d’influence.

Des grandes marques s’y sont laissé prendre. Par exemple, la chaîne hôtelière Ritz-Carlton aurait fait appel, pour ses campagnes sur Instagram, à des influenceurs dont 78 % des followers sont suspectés d’être des bots, d’après un rapport de Points North Group, datant de mars 2018.

Voici 5 astuces pour détecter les faux influenceurs

Le taux d’engagement

Les algorithmes des réseaux sociaux favorisent les posts avec lesquels l’audience interagit. Ils les rendent plus visibles en les faisant remonter dans les feeds.

Et lorsqu’un influenceur affiche un taux d’engagement élevé pour ses posts, cela signifie que son audience lui accorde du crédit et qu’elle est intéressée par con contenu.

Donc collaborer avec un tel influenceur génère des interactions autour de votre marque et booste avantageusement sa visibilité. C’est pourquoi le coût d’une campagne croît avec le taux d’engagement.

Mais encore une fois, attention aux faux followers et à leurs faux commentaires, augmentant artificiellement le taux d’engagement.

Avant de vous lancer dans un partenariat avec un influenceur, pensez à scruter les commentaires de ses posts. Ceux-ci doivent être à peu près correctement rédigés et en lien avec les posts.

Le réseau social

Les tarifs de collaboration varient selon le réseau social. Une campagne d’influence sur YouTube coûte plus cher qu’une campagne sur Instagram.

La nature du partenariat

Combien de posts l’influenceur est-il censé publier ? Souhaitez-vous aussi des stories ?

Qui crée les contenus ? Est-ce vous ou lui ? Quels types de contenus (publications, vidéos…) ?

Si vous faites appel à un influenceur pour produire une vidéo, cela vous coûtera bien plus cher qu’une simple publication.

L’attrait de l’influenceur pour votre offre ou votre marque

Un influenceur intéressé par votre offre ou votre marque se montrera moins pointilleux sur ses conditions tarifaires.

Et si vous êtes une jeune marque, un nano influenceur séduit par votre proposition pourra même accepter une collaboration non rémunérée.

Faire preuve de créativité et d’authenticité pourra vous aider dans ce sens. Pour ce faire, créez une campagne autour de votre histoire, de votre univers et de vos valeurs et mettez en avant une expérience.

 

Tarifs pratiqués par les influenceurs

Il n’existe pas à proprement parler de grille tarifaire officielle. Mais voici une fourchette de prix demandés par les influenceurs :

✔Pour un post Instagram, il faut compter entre 1 à 1,5 centimes du follower

✔Pour une story Instagram ou Snapchat, 4 à 6 centimes X le nombre de vues

✔Pour une vidéo YouTube, 6 à 10 centimes X nombre de vues

A ce budget, s’ajoute la valeur du produit ou service que vous offrez à l’influenceur.

Ces tarifs sont valables dans le cadre d’une campagne d’influence B2C.

Les pratiques B2B sont toutes autres. Vous n’avez généralement pas besoin de rémunérer les influenceurs, sauf si vous faites appel à un influenceur, conférencier de métier, en vue d’une intervention.

 

En résumé, le prix d’une campagne d’influence dépend de différents paramètres : la taille de l’audience de l’influence, son taux d’engagement, le réseau social, la nature du partenariat… et l’attrait de l’influenceur pour votre offre et votre marque.

Si votre offre est innovante, vous avez toutes vos chances pour séduire un influenceur et diminuer la note, voire même envisager une collaboration non rémunérée avec des nano influenceurs.

Et si ce n’est pas le cas, il vous reste la possibilité d’actionner le levier de la créativité et de l’authenticité en proposant une campagne originale, qui vous ressemble et qui pourra susciter l’envie chez les influenceurs et leur audience !

 

Pour être notifié(e) des nouveaux articles, abonnez-vous à la newsletter.

Vous recevrez des conseils exclusifs pour développer votre activité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *